Roman Société

15.00 € TTC

Bernard Marquier
Le Mange Oreille
Format 14,5X21 cm - Papier bouffant - 275 pages
Prix public 15€

Au sentiment de liberté,d'insouciance et de bonheur que génèrèrent, pour moi, ces années magiques, est venu s'ajouter ma communion avec la mer, le soleil et la voile.
Puis, sont venues s'immiscer insidieusement, été après été, des modifications des règles de vie et donc des mœurs. De nouvelles lois sociétales et environnementales altèrent, progressivement la pureté originelle de mes sentiments.
Le développement du tourisme et de l'économie, la libre circulation des biens et des personnes, la surconsommation… toutes choses utiles par ailleurs mais qui, mal régulées, me semble avoir nui, tout simplement, à la qualité de vie de la majorité, même si elles en enrichissaient dans le même temps, une minorité.
Mon père, véritable héros de ce roman, par l'amour et la générosité qu'il a su distiller autour de lui, restera toujours, à mes yeux, l'exemple du gardien de ces sentiments, purs et altruistes, qui ne devraient jamais disparaître.
Ce roman raconte nos révoltes d'adolescents, aussi la complicité "bon enfant "les adultes de cette époque, dans ce quartier si particulier de Valras plage,« les Mouettes».
L'amour et la tolérance, la responsabilité individuelle, me semblent être, de nos jours, trop souvent sacrifiés sur l'autel de la politique du plus grand grand nombre, leitmotiv de la modernité.

Bernard Marquier est né à Béziers et a habité pendant près de 20 ans, sa ville de naissance. Comme beaucoup de Biterrois, il a passé la majorité de ses vacances scolaires sur les plages de Valras, particulièrement au lieu-dit les "Mouettes" et cela dès le début de ce que l'on a appelé les "Trente gGorieuses", années d'après guerre (1946–1977).
Réf : Le mange oreille